Soins conservateurs

Dentistes à Draveil, nous réalisons dans notre cabinet tous les soins conservateurs classiques : Traitement de la carie et reconstitution de dents fracturées par des composites.

Lorsqu’une carie doit être soignée, lorsqu’une dent s’est cassée ou lorsqu’un ancien amalgame doit être remplacé plusieurs possibilités s’offrent à nous pour restaurer la dent.

Notre cabinet a décidé de ne plus utiliser l’amalgame dentaire. Ce matériau très résistant présente de nombreuses qualités, cependant il contient du mercure qui peut être inhalé ou ingéré en très petite quantité au moment de l’obturation.
Pour cette raison depuis 2014 l’ANSM déconseille sa mise en place chez le jeune enfant, chez la femme enceinte et chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale.
Par mesure de précaution nous ne l’utilisons plus du tout depuis cette date.

Nous utilisons aujourd’hui des résines composites plus esthétiques, immédiatement polymérisables et donc immédiatement utilisables et n’obligeant pas à surtailler la dent comme c’était le cas de l’amalgame.
Ces matériaux sont plus coûteux et leur mise en place est plus délicate que l’amalgame dentaire. Ils sont mis en place grâce à un processus de collage nécessitant des adhésifs de haute qualité.
L’assurance maladie ne valorise pas leur utilisation, les honoraires relatifs au traitement et à l’obturation des caries ont très peu évolué depuis 30 ans et ne tiennent pas compte du matériau utilisé : ils varient de 25 à 50 €.
De même l’assurance maladie ne rembourse pas certains actes complémentaires parfois nécessaires durant les soins, par exemple le coiffage pulpaire (il s’agit de la mise en place d’un matériau hautement biocompatible qui permet la cicatrisation de la pulpe lorsque la carie se situe à proximité de celle-ci.)
C’est pourquoi dans certains cas un complément d’honoraire limité vous sera demandé.

Nous disposons également de matériaux semi temporaires adaptés aux soins des enfants, des personnes âgées ou en situation de handicap : les ciments verre ionomères.
Les résines composites doivent être modelées dans un environnement parfaitement sec, sans aucune salive ce qui est parfois difficile à obtenir lorsqu’on soigne un enfant.
Les ciments verres ionomères quant à eux peuvent être posés dans un environnement humide. De plus ils relarguent du fluor après la pose, permettant ainsi d’éviter une reprise de carie.
Leur durée de vie est cependant moins importante que celle des résines composites car ils s’altèrent avec le temps. Ils doivent être remplacés au bout de quelques années.

Figure1. Remplacement d’un amalgame par un composite sur une même dent

Qu’est ce qu’un inlay/onlay ?

Lorsque la cavité est trop importante il n’est plus possible de restaurer la dent directement en bouche à l’aide d’une résine composite.
La résistance mécanique devient insuffisante et la dent risque de se casser lors de la mastication.
Dans ce cas on conseille la réalisation d’un inlay ou onlay.

Dentiste Draveil

Figure2. En rose en fonction du volume manquant, inlay, Onlay puis couronne

Il s’agit d’une petite pièce prothétique qui sera réalisée au laboratoire de prothèse, à partir d’une empreinte.
Il est ainsi possible de lui redonner une anatomie idéale et la plus parfaite possible. Cette petite pièce qui est le plus souvent fabriquée en céramique, est collée à la dent afin de remplacer la partie manquante.
Cette technique permet de préserver au maximum la dent en la conservant vivante.

Lorsqu’il ne reste plus qu’une paroi ou lorsqu’il a été nécessaire de dévitaliser la dent il est alors conseillé de renforcer et de cercler la dent en la couronnant.